La réalisation d’un entretien régulier est indispensable pour assurer le bien-être et le bon développement des plantes dans un jardin. Pour garantir la qualité des résultats, il est recommandé d’opter pour des produits naturels comme le soufre. Ce dernier est très utilisé en matière de culture biologique. Comment doit-on l’utiliser ? Quels sont ses avantages ? …

Origine du soufre
Tout d’abord, il faut savoir que le soufre est un minéral naturel non-métallique. Il compose l’écorce terrestre et on peut le trouver partout dans le monde. Tout d’abord, il faut savoir que le soufre est un minéral naturel non-métallique. Le soufre d’origine sédimentaire est le plus exploité dans le monde, toutefois, chacune des catégories a ses spécificités et ses avantages. Le soufre est également un oligo-élément qui aide à la croissance des fruits et légumes.

Le soufre comme antifongique pour le jardin
Le soufre est un produit naturel connu pour son caractère antifongique. Il aide à lutter contre les maladies cryptogamiques, les bactéries et les champignons qui touchent les plantes. En général, on utilise le soufre à usage préventif car il repousse les petites bestioles ( araignées rouges, fourmis, punaises, etc.) et contribue au bon développement des plantes. Il joue également un rôle curatif contre la tavelure, l’acariose, l’oidium et l’érinose des cultures potagères, fruitières, des rosiers et des vignes. Le soufre n’est pas nocif pour les animaux ni pour les humains, c’est pourquoi, il figure parmi les produits autorisés dans la culture biologique.

Conseils d’utilisation
Le soufre se décline sous deux formes différentes : il y a le soufre mouillable et le soufre en poudre. Ce dernier est aussi connu sous le nom de fleur de souffre et est prêt à l’emploi. Comme le soufre en poudre dispose d’un caractère volatile, il est déconseillé de l’appliquer pendant les temps venteux. Pour plus d’efficacité, il est préférable de l’utiliser en intérieur, comme dans une serre par exemple. Afin de diffuser le soufre en poudre sur les plantes, on utilise la poudreuse, qui est un appareil spécialement dédié à l’application de ce type de soufre. D’un autre côté, il y a le soufre mouillable qui se présente sous forme de granulés. Par ailleurs, avant de l’appliquer sur les plantes, il faut le diluer dans l’eau. Dans tout les cas, il faut noter que c’est la vapeur du soufre qui va agir sur les maladies et les bestioles. En outre, l’appliquer en journée, par un temps chaud et lumineux est l’option la plus efficace.