Abattre un arbre se présente comme une tâche ardue, qui cependant, peut être exécuté par un amateur en suivant des consignes précises.

Portez le bon équipement de sécurité

La sécurité n’est pas un mot à jeter lorsqu’il s’agit d’abattre des arbres et de faire fonctionner des scies à chaîne. Vous devez le prendre au sérieux. Il y a quelques équipements de sécurité absolument indispensables que vous devez porter pour tout travail de scie à chaîne, et surtout lors de l’abattage d’un arbre:

– Un casque de bûcheron pour vous protéger des chutes de branches, une cause majeure de blessures par coupe.

– Cache-oreilles et écran facial pour protéger vos oreilles et vos yeux.

– Lunettes de sécurité pour empêcher la poussière d’entrer.

– Chaps en Kevlar, qui arrêteront une chaîne instantanément si vous tombez sur la barre contre votre jambe.

Acheter des coins d’abattage

Deux coins d’abattage en plastique empêcheront votre scie de se pincer pendant une coupe. Vous pouvez les trouver dans n’importe quel magasin d’équipement motorisé extérieur qui transporte des scies à chaîne.

Estimer la zone d’abattage: comment abattre un arbre dans la direction souhaitée

Les arbres sont plus hauts que vous ne le pensez et atteignent plus loin sur le sol que vous ne le pensez. Lorsque vous prévoyez d’abattre un arbre, vous pouvez estimer où un arbre tombera en utilisant le «truc de manche de hache». Voici comment abattre un arbre dans la direction que vous souhaitez: tenir une poignée de hache à bout de bras, fermer un œil et reculer ou vous déplacer vers l’arbre jusqu’à ce que le haut de la hache soit à égalité avec la cime des arbres et le bas à égalité avec la base. Vos pieds doivent être sur l’endroit où la cime des arbres se reposera après une chute. Ce n’est qu’une estimation, alors laissez plus d’espace s’il y a quelque chose sur lequel l’arbre pourrait tomber!

Effacer une zone de coupe

Même lorsque vous êtes sûr de la façon dont l’arbre va tomber, vous n’êtes toujours pas prêt à l’abattre. Coupez toute brosse autour du tronc et dégagez deux voies d’évacuation sur le côté «non tombant» de l’arbre. Ils doivent être à environ 45 degrés les uns des autres dans des directions opposées. La dernière chose que vous voulez, c’est de trébucher en vous éloignant d’un arbre qui tombe.

Dimensionner l’arbre

Commencez par étudier l’arbre. Ne le coupez pas si vous voyez:

– Branches mortes qui sont cassées mais attachées, ou qui sont réellement cassées et supportées par d’autres branches. Vous êtes obligé de faire tomber une branche et de la faire tomber sur vous.

– Il est évidemment penché dans une direction ou lourdement chargé de branches d’un côté. Il tombera dans le sens du maigre ou de la charge malgré tous vos efforts.

– Il y a des bâtiments, des clôtures, des lignes électriques ou d’autres choses dont vous vous souciez dans la zone d’abattage. Si c’est le cas, évitez l’abattage et appelez un pro comme la Sté RUAULT à Breil.

Lors de l’abattage d’un arbre, la règle d’or consiste à faire de la profondeur de l’encoche un cinquième du diamètre du tronc d’arbre. Le but est de faire les angles comme indiqué sur le schéma (ou aussi près que possible). La coupe d’abattage doit correspondre à la pointe de l’encoche. Lorsque l’arbre commence à tomber, la charnière aidera à guider l’arbre à tomber dans la direction souhaitée.

Planifiez l’entaille

Vous allez couper un cran du côté « chute » du coffre. Visez le long de la poignée et ajustez la scie jusqu’à ce qu’elle pointe vers votre direction de chute. L’endroit où la barre touche l’écorce sera le centre de l’encoche. Avant de couper, étalez l’encoche en marquant à la craie ou en marquant l’écorce avec la tronçonneuse. Faites l’encoche à une hauteur de travail confortable. (Vous pouvez toujours raccourcir le moignon plus tard.)

Coupez l’encoche

Faites d’abord le haut puis le bas. Lorsque vous faites la coupe inférieure, ajustez votre main pour contrôler l’accélérateur avec votre pouce. Si vous rencontrez parfaitement l’encoche supérieure, le coin sortira de l’encoche. Mais vous devrez probablement étendre les coupes du haut ou du bas pour que le coin puisse tomber librement.