Depuis longtemps, le jardinage est considéré comme étant une thérapie aux vertus relaxantes. Il a de nombreux bienfaits et se présente comme étant un excellent remède contre le stress et l’anxiété. D’ailleurs, certains spécialistes recommandent le jardinage ou la jardinothérapie aux personnes qui souffrent de dépression ou qui ont du mal à gérer le stress. 

Une thérapie pour tous !

L’un des principaux avantages de la jardinothérapie, c’est qu’elle est adaptée à toutes les catégories de personnes. En effet, grands et petits peuvent jardiner. Par la même occasion, ils pourront profiter d’un moment de détente et de réflexion. On peut pratiquer la jardinothérapie seul, accompagné ou en groupe. En plus de s’offrir un moment de relaxation, c’est aussi l’occasion idéale pour partager des moments privilégiés en toute convivialité. Dans tous les cas, il faut savoir que durant une jardinothérapie, vous n’êtes pas obligé de vous lancer dans d’importants travaux de jardinage comme le labourage du sol par exemple. Le plus important, c’est de passer un peu de temps en pleine nature et d’en profiter pleinement. 

Pour une amélioration de l’état mental

À l’heure actuelle, on constate que la société se trouve dans un cadre de vie où la pression, la routine et les engagements en tout genre sont mis en avant. Face à cela, on a besoin d’un temps de répit, une pause au cours de laquelle on peut se remettre en question et faire le point. En outre, le fait de s’occuper de son jardin et d’y passer du temps est un excellent moyen pour se ressourcer, entrer en communion avec la nature et prendre le temps de souffler vis-à-vis du tumulte de la vie. 

Comment se lancer et quel outil faut-il prévoir ? 

Sachez que la jardinothérapie ne requière pas un grand espace ou un grand jardin, car posséder une petite jardinière ou un petit espace vert est amplement suffisant pour la santé. Un petit jardin sur une terrasse, un balcon ou même une fenêtre peut aussi bien marcher. Pour les débutants, il est conseillé d’opter pour les plantes qui sont faciles à cultiver comme les tomates ou les haricots verts pour un potager. Vous pouvez aussi planter quelques herbes aromatiques. Si vous appréciez plus les fleurs, préférez la pensée ou la capucine. En ce qui concerne les équipements et les outils à utiliser, il faut savoir que la jardinothérapie n’exige pas des outils spécifiques. Pour vous protéger des écorchures, il est indispensable de porter des gants, mais aussi une tenue de jardinage adaptée. Les outils de base comme le râteau, le sécateur et la binette sont également les bienvenus.