L’élagage est une opération qui assure la bonne croissance d’un arbre. Il peut également s’avérer nécessaire dans certains cas, pour protéger les installations et les structures en tout genre. Toutefois, l’élagage peut être dangereux si les interventions ne sont pas bien préparées. C’est pourquoi, afin de sécuriser le lieu de l’élagage, il faut procéder par étapes et prendre en compte certains éléments.


Choisir le bon moment et la bonne période pour effectuer l’élagage 

Il faut savoir que l’élagage ne doit pas se faire de n’importe quelle manière. Pour commencer, il faut choisir le bon moment pour élaguer. Les besoins d’élagage varient en fonction du type d’arbre, aussi, il faut se renseigner sur leurs spécificités. Les arbres qui ont moins de 10 ans doivent être élagués tous les ans. Par contre, pour les arbres de plus de 10 ans, il est conseillé de procéder à un élagage tous les deux ans.
En outre, il est impératif de choisir la bonne période pour effectuer les travaux d’élagage. En effet, certaines saisons sont plus propices à l’élagage que d’autres. Certains arbres ne supportent pas les interventions en hiver car ils sont dans leur période de repos végétatif. Pour d’autres, il est préférable de choisir la fin de l’été ou l’automne. Dans la majorité des cas, c’est au printemps qu’il faut éviter l’élagage car durant cette période, les arbres sont en pleine montée de sève.

Mettre en place un protocole de sécurité

Comme nous l’avons indiqué précédemment, les travaux d’élagage peuvent être dangereux. C’est la raison pour laquelle, il est plus qu’indispensable de mettre en place un protocole de sécurité. Cela permet non seulement de garantir la sécurité des structures et des installations mais aussi des élagueurs qui prennent en main les travaux. Par conséquent, il faut procéder de façon organisée :

– inspecter les lieux : un état des lieux est la première chose à faire quand on fait un élagage. C’est au cours de ce moment que l’on peut évaluer la santé de l’arbre mais aussi les contraintes et les risques que peuvent entraîner les travaux. Cette étape permet aussi de définir les techniques d’élagage les plus adaptées pour mener à bien toutes les opérations.
– planifier les travaux : une fois que l’on a pu constater l’étendu et la complexité des travaux d’élagage, il faut prendre les mesures nécessaires pour entamer les travaux. Cette étape consiste à préparer les dispositifs et à délimiter les zones dangereuses, soit, pour sécuriser le chantier.
– se munir des outils et des équipements indispensables : pour garantir la sécurité lors des travaux d’élagage, il est important de se munir de tous les outils et des équipements de sécurité. Harnais, échelles, tondeuses, etc. doivent être préparés à l’avance.

Choisir le bon élagueur 

L’élagage requiert des compétences et un savoir-faire spécifiques, c’est pourquoi, il est déconseillé d’effectuer soi-même les travaux. Actuellement, nombreux sont les prestataires qui proposent des services d’élagage. En sollicitant les services de spécialistes, on fait le choix de la sûreté et de la qualité. En effet, un élagueur professionnel dispose non seulement des équipements d’élagage adéquats mais aussi de l’expérience nécessaire afin d’assurer la réussite des travaux.

En outre, il faut savoir faire le bon choix de prestataire car c’est ce qui garantit la réussite des interventions. Lors de la sélection, il faut tenir compte de la notoriété de l’entreprise, de ses références ainsi que de ses méthodes de travail. Le respect des engagements et la capacité d’écoute sont également des critères importants. Pour vos travaux d’élagage à Élancourt et ses environs, faites appel à l’entreprise S.A.P. Cette dernière vous assure une intervention de qualité et réalisée dans les normes de sécurité en vigueur. S.A.P propose aussi ses services dans les travaux d’abattage.