Avoir une piscine vous a toujours tenté ? Tendance depuis quelques années déjà, les piscines hors sol offrent une perspective tout à fait envisageable, quel que soit le budget et la superficie à disposition. Elles ont d’ailleurs l’avantage de ne pas nécessiter de grands aménagements.

L’installation de la piscine

Avant de penser à installer votre piscine, pensez d’abord à aménager votre espace. Le terrain censé l’accueillir doit être totalement plat, dépourvu de végétations et de roches. Si nécessaire, prévoyez donc un terrassement.

La plupart d’entre nous pensons que les piscines hors sol se résument aux piscines gonflables, or les matériaux de constructions sont dorénavant quasi illimités. Pour une piscine hors sol, toutes les formes et dimensions sont possibles. Il suffit de vous orienter vers les entreprises spécialisées et de choisir celle qui vous convient. Les modèles sont souvent livrés en kits et à monter soi même.

Les piscines hors sol rigides

– Les piscines hors sol en bois : les plus appréciées sur le marché. Souvent sous forme rectangulaires ou octogonaux, les structures en bois peuvent vous offrir de grands bassins si votre jardin s’y prête. Les bois traités offrent également une grande durabilité. Dans un kit pour piscine en bois, vous devriez réceptionner les éléments de structure tels que les planches, l’échelle et les visseries ainsi que les éléments pour la filtration. Pour l’installer, il faut évidemment être un minimum bricoleur, mais également suivre scrupuleusement les instructions. A la base de votre installation, déposez une sous couche de graviers et une couche de sable pour plus de stabilité.

– Les piscines hors sol en acier : pour convenir à une piscine, l’acier doit subir des traitements spéciaux. Il est donc possible de choisir entre de l’acier galvanisé, de l’acier inoxydable ou de l’acier Corten (ou container). Ce type de piscine est facile à installer du fait de la légèreté des matériaux. Le seul bémol est le côté esthétique, vu que ce sont des pièces de métaux. Vous pouvez néanmoins agrémenter votre piscine d’autocollants pour donner des motifs.

Les piscines hors sol souples

Ce sont les types de piscines gonflables, en PVC souple. Pour avoir de grandes dimensions qui conviennent aux adultes, il faut s’orienter vers les piscines autoportées ou tubulaires. Celles-ci permettent d’avoir une profondeur de plus d’1 m, contrairement aux simples piscines gonflables limitées à 56 cm. Ces structures sont maintenues au sol par des supports en acier. Elles ne nécessitent pas beaucoup d’entretien mais il est nécessaire de recouvrir votre piscine de bâche et de vérifier l’acidité de l’eau à l’aide de papier pH. Les piscines gonflables peuvent également être rangées en hiver.

Le coût d’une piscine

L’avantage des piscines hors sol est le minimum de travaux qu’elles nécessitent, ce qui équivaut à un minimum de main d’œuvre. Vous pourrez également vous passer d’autorisations. Pour le prix des piscines elles-même, celles qui sont en matériaux rigides coûtent plus cher que celles gonflables. Les prix varient ensuite selon la dimension. Pour un budget de moins de 1000 €, vous pourrez avoir une piscine tubulaire jusqu’à 6 m de long. Pour un budget plus conséquent, vous pourrez opter pour les piscines rigides en acier (elles coûtent de 1000 à 10000 €) ou en bois (2000 à 7000 €).

L’emplacement de la piscine

Même si elles ne nécessitent pas d’autorisation, la loi impose de placer la piscine à 3 m de la limite de votre jardin. Pour le côté pratique, votre installation devra se trouver près d’un point d’eau et d’une prise électrique. Vous l’aurez sans doute deviné, ne placez jamais votre piscine à proximité des arbres, au risque d’avoir des feuilles et autres débris dans l’eau. Notez que quel que soit votre type de piscine, un traitement d’eau y est utile. Un endroit à l’abri des regards et au soleil sera par contre idéal.