Lorsqu’on parle des métiers du paysage, deux sortent généralement du lot : celui de paysagiste et celui de jardinier. C’est un peu normal de confondre ces deux professions, puisqu’elles s’occupent à peu près de la même chose : l’aménagement de jardin. Le hic, c’est qu’on a cette peur d’engager la mauvaise personne. Comment alors distinguer un paysagiste d’un jardinier ? Qui contacter pour faire quoi ? Voici un dossier pour répondre à ces questions et pour vous aider à connaître la différence entre ces deux fonctions. Bonne lecture !

Que fait un paysagiste et quand y avoir recours ?

Rien qu’à l’appellation, on peut déjà deviner que le paysagiste est celui qui s’occupe du paysage. Le métier du paysagiste est en effet un domaine qui fait intervenir plusieurs disciplines : biologie végétale, architecture, etc. Parfois également appelé architecte paysagiste, le paysagiste est le professionnel à solliciter pour savoir comment vous pouvez aménager votre extérieur. Ainsi, il étudie votre espace vert dans son ensemble, les différentes options d’aménagement paysager possibles et conçoit les plans.

Un paysagiste peut vous conseiller sur comment et à quel endroit placer tel meuble ou telle plante pour bénéficier pleinement de leurs avantages (visibilité, profits en matière de santé, absorption de bruit, etc.).

À la différence du jardinier, cet architecte d’espaces verts peut réaliser les travaux de terrassement, la création et l’aménagement d’allées, de bassins, de fontaines, de piscines, d’enrochement de talus, de terrasses, de massif avec apport de terre végétale et de paillis naturel. Il peut intervenir sur des jardins publics ou privés, des parcs ou encore des terrains de sport. Les élagages et les abattages complexes font également partie de ses prestations.

Le tarif d’un paysagiste est généralement estimé à l’heure. Cependant, ce tarif varie grandement en fonction de son renom (s’agit-il d’un architecte paysagiste ou d’un simple entrepreneur paysagiste ?), l’envergure du chantier, les matériaux utilisés et le lieu d’intervention (à quelle distance de son siège se situe le chantier ?).

Dans quel cas faire appel à un jardinier ?

Le jardinier, quant à lui, s’occupe plutôt de l’entretien du jardin, mais il peut aussi semer et planter dans votre espace vert. De façon explicite, le jardinier est un homme de terrain actif. Ses prestations sont maintenant légèrement différentes à celles du paysagiste. Vous pouvez faire appel à lui pour s’occuper de la préparation du sol, de l’engazonnement, de l’arrosage, des nouvelles plantations, de la taille des herbes, du débroussaillage, du ramassage des feuilles mortes, du déneigement des accès pendant l’hiver, etc. Son rôle consiste en effet à préserver la santé et la durabilité des aménagements extérieurs proposés et conçus par le paysagiste. Un jardinier intervient donc de façon périodique pendant toute l’année.

Le tarif d’un jardinier peut varier selon ses expériences, le matériel requis pour la réalisation des travaux, la saison, le type de prestation et la fréquentation de l’entretien.

Paysagiste ou jardinier ?

Une petite récapitulation : si vous avez déjà un jardin, mais que vous souhaitez l’entretenir et le maintenir comme avant, contactez un jardinier. Par contre, si vous souhaitez créer un nouveau jardin ou rénover un espace vert existant avec une vision bien définie, faites appel à un paysagiste.

Comme vous avez pu remarquer, ces deux métiers sont différents, mais complémentaires. Sachez qu’il existe des professionnels qui exercent ces deux métiers à la fois, on les appelle jardiniers-paysagistes. L’entreprise AVENIR JARDINS à Paris en fait partie. Cette double compétence lui permet de réaliser tous travaux d’aménagement paysager et d’entretien d’espaces verts.

Nous espérons que cet article vous aidera à trouver le prestataire qu’il vous faut pour votre projet d’aménagement de jardin.