L’automne marque le paysage de différentes manières : roussissement des plantes, chute des feuilles et fanage des fleurs. Malgré ces changements importants, il y a toujours des travaux que l’on peut faire pour entretenir son jardin. L’entretien a pour but de préparer le jardin à affronter le froid et de s’épanouir facilement après le passage du gel.

Paillage et protection

Pour mieux préparer votre jardin et vos plantes à affronter l’hiver, paillage et protection sont les mots d’ordre. Paillez le pied des plantes pour les protéger efficacement du gel, pour limiter la pousse des mauvaises herbes autour et pour améliorer la qualité du sol. Un bon paillage doit être assez fin pour que la plante puisse respirer et bénéficier d’une lumière suffisante. Pour choisir le type de paillage et la technique à utiliser, il est préférable de faire appel à un paysagiste.

Les plantes les plus fragiles ont besoin d’une attention plus particulière et d’un bon entretien à cette période de l’année. N’hésitez pas à mettre les fleurs en pot dans une serre et utiliser des voiles d’hivernage sur celles implantées en pleine terre (sur les massifs ou isolées). Déterrez les bulbes d’été comme les dahlias, les muguets, les lys et les glaïeuls. Mettez-les dans un carton suffisamment aéré et attendez la venue du printemps pour les enterrer à nouveau.

Plantation et transplantation

L’automne est une saison favorable à la plantation pour diverses raisons. Grâce aux pluies régulières, le sol est toujours humide. De plus, après le passage de l’été, il est encore assez tiède. C’est le moment de planter les bergénias et les rosiers, des plantes qui résistent à différents types de climats.

En automne, les plantes ralentissent et sont plus faciles à transplanter. Au milieu de la saison, elles ont encore le temps pour s’adapter à une nouvelle terre. D’ailleurs, puisque les plantes se préparent à hiberner, la sève ne monte plus. Elle descend au niveau des racines pour les renforcer et les densifier. Cette multiplication du système racinaire permet aux plantes de survivre à l’hiver et de stocker les nutriments dont elles ont besoin pour se régénérer facilement dès le début du printemps.

L’automne est également la saison propice à la mise en terre des bulbes de printemps comme les tulipes, les crocus et les narcisses.

 

Entretien du gazon

Le gazon a encore le temps de pousser et s’épanouir si vous la tondez en automne. La dernière tonte avant l’hiver peut avoir lieu en fin octobre ou en début novembre. Cette opération consiste à réduire la densité du gazon pour prévenir l’apparition des taches de couleur marron et les mousses. Toutefois, évitez de couper le gazon trop court pour qu’il puisse mieux combattre les mauvaises herbes et capter la faible luminosité du soleil.

Enlever systématiquement les feuilles d’arbres qui tombent sur la pelouse pour qu’elle respire davantage. Utilisez des engrais d’automne pour renforcer les racines de votre gazon et améliorer sa résistance au gel. Les engrais classiques qui favorisent la pousse des plantes, quant à eux, sont à éviter. Un gazon trop long peut facilement souffrir du gel.

Taille des plantes

L’automne est la période idéale pour tailler les plantes. Généralement légère, le but de la taille est avant tout de maintenir le côté esthétique.

Coupez les branches mortes, malades ou potentiellement gênantes.

Enlevez les fleurs et des fruits fanés.

Réduisez le volume de vos haies en les épointant minutieusement.

Maîtrisez vos grimpantes en coupant les longs rameaux qui risquent de devenir envahissants.

Tailler les plantes est également une excellente manière de prévenir leur pourrissement dû à une forte accumulation d’humidité. Taillés en septembre, les résineux et les feuillus cicatrisent et produisent de nouvelles pousses avant l’hiver.

Située à La Prairie, l’entreprise Brin d’herbe intervient dans le domaine du paysage depuis une vingtaine d’années.