Du poteau et du rail en zigzag de l’ère coloniale aux styles élaborés en vinyle moulé d’aujourd’hui, les clôtures ont toujours été un moyen privilégié pour assurer l’intimité et dissuader les visiteurs indésirables. Que vous souhaitiez garder vos animaux de compagnie en toute sécurité dans votre cour ou garder les enfants du quartier hors de votre parterre de fleurs, il existe de nombreux matériaux de clôture adaptés à votre propriété.

Mais, avant d’arrêter votre choix, veillez à appeler votre bureau d’urbanisme local pour savoir s’il y a des restrictions spécifiques dans votre quartier. Une fois que vous avez le feu vert, l’étape suivante consiste à choisir le bon type de matériau de clôture.

Voici les matériaux les plus utilisés de nos jours :

Le cèdre

Le cèdre, le roi des clôtures d’intimité d’arrière-cour, est connu pour sa belle apparence durable (grain serré, moins de nœuds et une teinte rouge souhaitable), ainsi que sa promesse de ne jamais se déformer ou rétrécir. Bien que le cèdre résiste naturellement à la pourriture et aux insectes, ce bois n’est pas aussi imperméable que le bois traité et va probablement pourrir après plusieurs années. Si vous choisissez de construire une clôture en cèdre, il est recommandé de l’installer avec une base en béton ou de la fixer à des poteaux en bois traité.

Conseil d’entretien : le cèdre passe naturellement à un gris argenté, et une clôture de ce matériau nécessitera un entretien, y compris le remplacement occasionnel de la planche. Pour une couleur et une protection durables, appliquez un scellant pénétrant immédiatement après l’installation et annuellement par la suite.

Le vinyle

Les clôtures en vinyle existent depuis quelques décennies, mais c’est encore un matériau relativement neuf et inconnu. Les premiers produits de clôture en vinyle avaient tendance à jaunir, à s’affaisser ou à devenir cassants après quelques années, mais les fabricants d’aujourd’hui proposent des produits durables dans une variété de hauteurs et de styles. Quand il s’agit de qualité, l’épaisseur compte ; plus épais, le vinyle «vierge» sera le meilleur choix. Pour des résultats optimaux, l’installation doit être précise. Alors, envisagez de faire appel à un installateur de clôture professionnel comme RENAUT DAVID à Épinal.

Conseil d’entretien : une fois installées, les clôtures en vinyle ne nécessitent pratiquement aucun entretien. Lavez la saleté de temps en temps avec un détergent doux, rincez avec un tuyau d’arrosage et la clôture retrouve son éclat.

Les matériaux composites

Fabriquées à partir de fibres de bois combinées à des polymères plastiques, les clôtures composites donnent un aspect semblable au bois sans avoir tendance à se dégrader à cause des insectes et de la pourriture. Une telle combinaison de style et de substance coûte légèrement plus cher que le vinyle et le cèdre. Comme les clôtures en vinyle, le composite nécessite une installation par des professionnels.

Conseil d’entretien : après l’installation, les clôtures en composite ne nécessitent qu’une pulvérisation occasionnelle avec de l’eau claire pour garder leur aspect propre et frais.

Le Séquoia et le Teck

Prévoyez un budget conséquent pour une clôture en séquoia ou en teck, mais rien d’autre ne se compare à leur douceur et leur lustre naturels. Parce qu’elles sont chères, les clôtures en séquoia et en teck sont généralement limitées à de petites zones : des enclos autour des spas ou des piscines. Comme le cèdre, le séquoia et le teck résistent naturellement aux insectes, à la pourriture, au rétrécissement et à la déformation des éléments.

Conseil d’entretien : le séquoia et le teck nécessitent l’application d’un scellant ou d’une huile pénétrante une ou deux fois par an pour conserver leur couleur d’origine. Un léger ponçage avant l’application éliminera les intempéries de la surface.

La liste n’est pas exhaustive, parmi les matériaux de clôture actuels les plus prisés, il y a aussi le métal, le bois traité, le béton maçonné, les mailles de chaîne ou encore, les fils barbelés. Libre à vous de choisir selon vos envies et vos possibilités.

À lire également : Les atouts d’un bassin décoratif pour le jardin.