Pour que les plantes puissent grandir dans les meilleures conditions et se développer de manière optimale, il est indispensable de leur apporter un bon apport en engrais. Minéraux ou organiques, les engrais ont été spécialement conçus pour une utilisation adaptée aux végétaux en tout genre.

Qu’est-ce qu’un engrais ?

Tout d’abord, il faut savoir que l’engrais est un apport nutritionnel indispensable pour les plantes. La formule qui la compose varie selon le type d’engrais, c’est pourquoi, il faut prendre le temps de bien choisir le produit à utiliser.
Les engrais sont constitués de nombreux éléments mais les trois éléments les plus importants sont :
– l’azote (N)
– le phosphore (P)
– le potassium (K)
On y retrouve également d’autres éléments, dits secondaires. On peut par exemple citer le soufre (S) et le magnésium (Mg). Tout comme les éléments principaux, ces éléments secondaires contribuent pleinement à procurer aux plantes une bonne santé.

Les différents types d’engrais 

Il existe deux grandes catégories d’engrais. La première appartient à la famille des engrais organiques (obtenus à partir de la transformation et de la décomposition des matières organiques) et la deuxième catégorie est constituée d’ engrais d’origine minérale.

Les engrais d’origine organique

Les engrais d’origine organique possèdent les mêmes compositions principales que les engrais minéraux. En effet, on peut y trouver de l’azote, du phosphore, du potassium ainsi que des oligo-éléments. Toutefois, les plantes les assimilent plus progressivement. De plus, ces engrais sont plus persistants dans le sol.  Avec ce type d’engrais, les risques d’intolérance pour les plantes sont aussi très faiblesDe même, les effets négatifs en cas de surdosage sont très faibles. Les engrais organiques se déclinent en plusieurs types :
– le fumier de cheval
– le compost
– le guano
– le sang séché
– les purins
– la corne broyée
– les granulés organiques
-etc.

Les engrais d’origine minérale 

Ce type d’engrais est obtenu à partir des processus industriels de traitement de matières premières. Ces dernières sont produites par l’exploitation de gisements naturels de phosphate et de potasse. En outre, les engrais d’origine minérale proviennent de divers procédés chimiques divers.
L’avantage principal de ces engraisest l’action immédiate qu’ils ont sur les plantes. En effet, avec ce type d’engrais, vous pouvez profiter d’éléments nutritifs efficaces et adaptés aux plantes. En revanche, les effets négatifs sont plus élevés en cas de surdosage. Le lessivage ou la dissolution de l’engrais dans le sol est aussi un inconvénient car cela prive les plantes des nutriments dont elles ont besoin.

Les engrais organo-minéraux

Comme son nom l’indique, ce type d’engrais est un mélange entre les engrais chimiques et les engrais organiques. Il est composé d’une part des principaux éléments (Azote, phosphate et potassium) et d’autre part de l’azote minéral qui optimise le niveau de croissance des plantes. L’avantage avec ce type d’engrais est son efficacité pour apporter les éléments nutritifs aux plantes. Il y a aussi la persistance au niveau du sol.

Comment faire le bon choix ?

Savoir choisir le bon engrais assure à vos plantes un bon apport nutritionnel. Toutefois, pour bien fertiliser le sol, il faut tenir compte de certains éléments afin de faire le bon choix. Les oligo-éléments présents dans les engrais procurent aux plantes tous les éléments nutritifs dont elles ont besoin. C’est pourquoi, la première chose à prendre compte lors de la sélection d’engrais à utiliser, ce sont les composants. Il est impératif de choisir des éléments conformes et adaptés aux besoins de vos plantes.

– les besoins des plantes : afin de bien choisir le type d’engrais à utiliser pour vos plantes, il vous faudra commencer par définir leurs réels besoins. Sachez que chaque espèce a des besoins qui lui sont propres. Aussi, avant de faire un choix, il est indispensable de commencer par déterminer la nature et les spécificités de vos plantes. Par exemple, les plantes à fleur ont besoin de plus de phosphore tandis que les légumes feuilles sollicitent plus d’azote. Par conséquent, si vous souhaitez obtenir une bonne récolte, apprenez à être à l’écoute de vos plantes avant tout.

– la nature et la texture du sol : le sol fait également partie des éléments à prendre en compte lors de la sélection des engrais à utiliser. Vous devez étudier sa richesse en terme d’oligo-éléments et choisir vos engrais en fonction de cela. La texture du sol doit aussi être prise en considération. Par exemple, un sol léger a besoin d’un grand apport en azote afin de compenser sa faiblesse. Contrairement à un sol lourd qui n’aura besoin que d’une faible quantité d’azote.

– le pH du sol : les engrais agissent sur le pH d’un sol, c’est pourquoi, afin de faire le bon choix, il faut aussi considérer le niveau d’acidité du sol. Pour un sol acide, il faut éviter les engrais acidifiants car cela renforce la formation des substances nocives pour les plantes (fer, aluminium ou manganèse).

Dans tous les cas, vous pouvez toujours demander conseil auprès d’un paysagiste qualifié.