La carotte fait partie des légumes les plus cultivés dans un potager. En plus de disposer de racines douces et colorées, elle est également facile à cultiver et à entretenir. Ce sont d’ailleurs les raisons pour lesquelles, elle est tellement appréciée par les agriculteurs.

Les conditions de plantations des carottes

Tout d’abord, il faut savoir que les carottes ont besoin d’un sol frais et riche en humus pour bien se développer. Ainsi, il est conseillé de planter les carottes dans une terre humide, légère et bien drainée. Une terre un peu sableuse serait parfaite car ainsi, les racines pousseront bien droites. Pour optimiser l’apport d’éléments nutritifs au sol, vous pouvez ajouter des engrais décomposés. Les carottes sont des plantes bisannuelles, mais elles peuvent être cultivées comme les annuelles. La période idéale pour planter les carottes est comprise entre le mois de février et de juillet, c’est-à-dire durant le printemps. Ainsi, vous pouvez faire une bonne récolte pendant l’été.

La récolte des carottes

Il faut compter au moins deux à trois mois après le semis avant de récolter les carottes primeurs. Pour les carottes de conservation, la récolte doit se faire après le cinquième ou sixième mois. Sachez que les carottes peuvent être récoltées quelles que soient leurs tailles. Toutefois, il est recommandé de les arracher en fonction des besoins, et ce, de préférence entre juillet et septembre. Il faut arracher idéalement les carottes lorsque la terre est humide pour éviter de casser les racines. Pour ce faire, vous pouvez utiliser une fourche-bêche. Une fois arrachées, laissez les ressuyer sur le sol, coupez les fanes et conservez les dans un endroit frais.

Entretien et maladies des carottes

Comme nous l’avons indiqué précédemment, les carottes n’ont pas besoin d’un grand entretien. Pour une bonne croissance, il faut bien les arroser mais pas trop souvent pour éviter que les racines ne se creusent. La méthode du paillage est une bonne solution pour conserver la fraîcheur du sol.

On constate deux maladies propres aux carottes : la brûlure alternarienne et la mouche de la carotte. La première maladie est causée par les champignons et touche d’abord les fanes des carottes, ensuite les feuilles et enfin la racine. En générale, elle est transmise par les semences contaminées, c’est pourquoi, il faut éliminer les malades dès leurs apparitions. La mouche de la carotte quant à elle, est l’un des ravageurs les plus connus pour ces légumes. Pour lutter contre ces bestioles, il est recommandé de poser un grillage à maille fine autour de la culture.