Les tomates apportent de la couleur et de la variété à votre potager. Pour obtenir une bonne récolte, il faut savoir adopter les bons gestes, et ce, dès le début de la plantation. En effet, chaque action a son importance et il faut choisir la bonne période de plantation. Cette dernière commence vers la fin de l’hiver, c’est-à-dire, quand il n’y a plus de risque de gel, notamment le matin. Il est donc possible de les planter jusqu’en juin.

Choisir le bon emplacement
Avant toute chose, il faut commencer par bien choisir l’emplacement de la culture. Les tomates ont besoin d’espace et surtout d’un sol riche et nourrissant. Si c’est possible, il faut éviter les sols acides et sableux. Pour assurer le bon développement des tomates, réservez un écart de 50 à 70 cm entre les plants. Pour les tomates-cerises, un écart de 40 cm est suffisant, mais les risques de maladie sont par ailleurs beaucoup plus élevés. Pour enrichir le sol, vous pouvez utiliser un compost avant la plantation.

Faire attention à la plantation
Vous devez commencer par creuser un trou d’environ 20 cm de côté et d’une certaine profondeur. Par la suite, enterrez le plant de tomates avec la moitié de la tige. Après quelque temps, des racines supplémentaires vont apparaître sur la partie de la tige enterrée. Pour nourrir le plant à la fin de saison, il est conseillé de placer une petite poignée d’orties hachées et sans graines au fond de chaque trou. Afin d’éviter que les germes et les maladies ne touchent trop facilement la plante, vous devez retirer les feuilles de tomates qui touchent le sol. 

Bien placer le tuteur
L’installation du tuteur est une étape nécessaire pour garantir la bonne prolifération des tomates. Comme ces dernières poussent vite, il est conseillé de poser le tuteur dès la plantation. Le tuteur doit mesurer entre 1 mètre 50 et 1 mètre 80. Lors de l’installation du tuteur, il faut veiller à ne pas abîmer les racines des plantes. Pour ce faire, il est recommandé de l’enfoncer à côté du trou. En ce qui concerne la profondeur, le tuteur doit se trouver à environ 30 cm de profondeur. Ainsi, il pourra mieux supporter le poids des tomates en pleine croissance. 

Bien terminer la plantation
Une fois la plantation des tomates terminée, il faut procéder à un arrosage abondant, et ce, même s’il a plu. L’arrosage aide le compost à bien adhérer la motte de terre du plant. Il faut savoir que les tomates ont besoin d’un arrosage régulier, toutefois, vous pouvez limiter les besoins en arrosage de vos plants en épandant une couche de paillis à leurs pieds.