Quiconque ayant de l’expérience en jardinage sait à quel point il est difficile de créer un nouveau jardin et de bien travailler le sol, même s’il ne s’agit que d’une toute petite surface. Les motoculteurs facilitent grandement la tâche étant donné qu’ils font tout le travail à votre place. Vous pouvez donc réaliser tous les travaux plus rapidement et sans dépenser autant d’énergie. C’est pourquoi, ils constituent un outil précieux pour les agriculteurs et les jardiniers.

Si vous voulez en acheter un, sachez que vous devez tenir compte de son niveau de puissance, mais aussi du type de travail que vous allez effectuer. Voici donc les principaux types de motoculteurs parmi lesquels vous pouvez choisir.

Les cultivateurs

Beaucoup de gens se réfèrent aux cultivateurs comme des motoculteurs. Cependant, ils constituent une catégorie distincte des motoculteurs. Les cultivateurs sont des outils relativement légers et plus faciles à utiliser et qui sont également idéals pour remuer le sol. Contrairement aux motoculteurs, qui sont plus grands et plus puissants, ils ne sont pas vraiment adaptés pour concevoir un nouveau jardin, mais surtout pour effectuer quelques travaux d’entretien.

Ils sont aussi disponibles en modèles électriques. Et si vos travaux de jardinage ne sont pas trop importants, ils constituent une option abordable pour simplifier votre travail.

Les motoculteurs

Les motoculteurs sont des instruments plus gros et dotés de suffisamment de puissance pour défricher le sol, tout en permettant de le remuer et de le labourer. Ils fonctionnent généralement à l’essence et sont disponibles dans une gamme de taille et dans différents niveaux de puissance. Il existe trois catégories de motoculteurs en fonction de l’emplacement des dents et leur fonctionnement :

Les motoculteurs à dents avant

Ces types de motoculteurs disposent de deux dents situées sous le moteur, devant les roues du timon. Ils sont plus puissants que les cultivateurs, mais moins puissants que les autres types de motoculteurs. Leur conception les rend faciles à manœuvrer, de sorte qu’ils peuvent être utilisés dans les jardins avec des rangées étroites. Ils sont parfaits pour désherber entre les rangées, mélanger le sol et le composter. En termes de puissance et de coût, ils se situent entre les cultivateurs et les motoculteurs à dents arrière.

Les motoculteurs à dents arrière

Les motoculteurs à dents arrière sont les plus puissants. Si vous créez un nouveau jardin sur un sol dur, c’est le type de motoculteur le plus adapté afin de réaliser le travail plus facilement. Ces machines ont de grandes roues avec des dents situées à l’arrière. Elles offrent différentes options quant au sens de rotation des dents. Certaines machines tournent vers l’avant, certaines sont contre-rotatives et certaines permettent les deux.

Les motoculteurs à dents verticales

Pas aussi communs que les autres types de motoculteurs mentionnés ci-dessus, les motoculteurs à dents verticales sont également plus rapides et plus faciles à utiliser. En effet, ils disposent de dents qui coupent le sol vers l’avant, plutôt que vers le bas comme avec les modèles à dents avant et arrière. Ils sont à la fois adaptés pour la création de nouveaux jardins, pour labourer et remuer le sol.

Quoi qu’il en soit, pour mieux choisir le modèle qui correspond à vos besoins, vous pouvez toujours demander conseil auprès d’un professionnel comme BW Motoculture. D’ailleurs, il est spécialisé dans la vente, l’entretien et la réparation de motoculteurs, mais aussi de matériel de jardinage tel que les tondeuses, les taille-haies, les broyeuses, les tronçonneuses, les souffleurs, les débroussailleuses et les micro-tracteurs. De nombreux accessoires en pièces détachées sont aussi en vente dans son magasin situé à Saulieu, dans la Côte-d’Or.