L’achat d’une tronçonneuse ne se fait pas à la légère… C’est un outil relativement coûteux, d’une grande technicité et très puissant, mais qui peut s’avérer inefficace et dangereux lorsque le modèle utilisé n’est pas adapté au type de travaux à réaliser (élagage, abatage, débitage…). Pour faciliter votre choix, suivez le guide !

Choisir une tronçonneuse selon les types des travaux

Avant d’investir dans une tronçonneuse, il est important de connaître le type de travaux que vous aurez besoin de réaliser, la fréquence d’utilisation, le budget et, bien entendu, le confort d’utilisation recherché.

Élagage

Il est possible d’utiliser tous les types de tronçonneuses pour réaliser les travaux d’élagage. Cependant, il est fortement recommandé d’utiliser une tronçonneuse spécifique pour des raisons de sécurité, surtout si l’arbre est haut.

  • Élagage et petit entretien d’arbres : si vous utilisez votre tronçonneuse uniquement pour l’entretien de quelques arbres et peu de fois durant l’année, orientez votre choix vers une coupe-branche télescopique (appelé aussi perche-élagueuse électrique). Avec cet outil, vous pouvez, depuis le sol, atteindre les branches jusqu’à 4 m de hauteur.
  • Élagage intensif et fréquent : pour une utilisation plus fréquente, choisissez une tronçonneuse élagueuse ou compacte (thermique ou sur batterie). Pour plus de maniabilité, privilégiez un modèle léger (de 3 à kg maximum).

Abattage

  • Petits abattages ponctuels : pour un petit entretien sur de jeunes arbres avec des troncs fins et tendres ou pour débiter du bois de chauffage très peu de fois dans l’année, pas besoin d’acheter une tronçonneuse très puissante. Une tronçonneuse électrique pourra suffire. Dans ce cas, vérifiez si vous possédez une prise électrique à proximité ou une rallonge suffisamment longue.
  • Abatages réguliers : pour un usage régulier, choisissez une tronçonneuse thermique, avec un moteur relativement puissant et un guide polyvalent. Vous pouvez trouver de nombreux modèles chez ENVIROMAT 95 à Louvres. Faites attention : ce type de tronçonneuse reste un outil destiné aux utilisateurs avertis et aux professionnels.
  • Abatages intensifs : pour une utilisation intensive, il vous faut du lourd ! Bien évidemment, aucune tronçonneuse électrique ne conviendra. Votre choix se portera impérativement sur un modèle thermique. Pour des arbres de petites sections et supérieurs à 55 cm (pour du gros tronc), choisissez une tronçonneuse thermique avec un guide adapté : 45 à 55 cm. Seuls les utilisateurs aguerris et professionnels peuvent utiliser cet outil.

Ébranchage

Une fois l’arbre au sol, il faut l’ébrancher avant de le débiter. Vous pouvez utiliser la même tronçonneuse que pour l’abattage de l’arbre. Cependant, l’idéal est d’utiliser un petit modèle compact (électrique ou thermique) qui sera plus facile à manier et vous permettra de passer facilement entre les branches.

Choisir une tronçonneuse selon le type de l’arbre

La nature (la dureté) de l’arbre à tronçonner et son diamètre sont également à prendre en compte avant d’acheter une tronçonneuse.

Diamètre du bois

La longueur du guide de chaîne et la puissance de la tronçonneuse à choisir dépendent du diamètre de l’arbre à tronçonner. Pour info : la longueur du guide de chaîne doit être égale ou supérieure au diamètre du tronc. Les tronçonneuses sur batterie, les moins puissantes, ont une capacité de coupe de 25 cm maximum. Les tronçonneuses électriques ou thermiques permettent de couper du bois d’un diamètre de 45 cm maximum. Au-delà de ces diamètres, optez pour un modèle thermique professionnel.

Nature du bois

Les arbres feuillus d’une densité moyenne comme les châtaigniers, les merisiers et les fruitiers et de densité faible comme les bouleaux et les aulnes sont très faciles à tronçonner. Donc une tronçonneuse électrique suffira pour faire parfaitement l’affaire.

Pour les feuillus au bois très dur (charme, hêtre, chêne…) ou les résineux (sapin, pin maritime…) opposant une forte résistance à la chaîne et qui peut la freiner ou la stopper, optez pour une machine assez puissante (avec une grosse cylindrée pour les modèles thermiques).