Les succulentes sont des plantes faciles à cultiver, très décoratives, peu exigeantes et très résistantes. Pour bien les entretenir, il faut respecter certaines conditions.

Le sol

Il faut que le substrat se rapproche d’un sol semi-aride ou désertique et soit assez drainant. Le substrat à utiliser doit également avoir le même type que celui pour les cactus : un mélange de sable, de terre et de terreau.

Pour éviter l’accumulation d’eau, il est essentiel de mettre du petit gravier au fond du pot.

La hauteur et l’espace exigés

Pour les plantes succulentes, la hauteur et l’espace requis varient en fonction de la plante choisie. Du fait de la pluralité d’espèces de succulentes, il y a beaucoup de différences entre ces plantes.

Lors de l’achat, il faut bien s’informer de la vitesse de croissance de la plante. En effet, celle de certaines succulentes comme l’aeonium est plus rapide, tandis que celle des autres comme le cactus grand est très lente.

L’exposition

D’une manière générale, les succulentes ont besoin d’un maximum d’ensoleillement et de lumière. Bien que la plupart de ces plantes aiment le plein soleil, certaines espèces requièrent une exposition légèrement ombragée pour pouvoir se développer.

De ce fait, à l’intérieur de la maison, les plantes succulentes peuvent être placées sur le rebord d’une fenêtre orientée plein sud. Toutefois, il faut faire attention à ne pas les placer trop près de la lumière du d soleil, sinon elles seront sujettes aux brûlures. En outre, le pot doit être tourné de manière régulière pour une croissance uniforme.

Bien que les succulentes adorent les températures chaudes, elles ont également besoin d’une période de repos. Pour cela, il faut les mettre dans un endroit avec des températures plus fraîches. Il faut aussi espacer les arrosages. En effet, cette période est nécessaire à la floraison de ces plantes.

L’arrosage

Bien que les succulentes résistent bien aux périodes de sécheresse, elles ont tout de même besoin d’être arrosées. Pour ce faire, certaines conditions doivent être respectées : il faut que la terre soit sèche avant de procéder aux prochains arrosages.

À part cela, il faut veiller à ce que l’eau soit totalement évacuée du pot. En effet, cela permet aux racines de ne pas rester dans l’eau.

À l’heure actuelle, il existe une technique d’arrosage très efficace adaptée aux plantes succulentes. Il s’agit de la méthode d’arrosage par bassinage. Elle consiste à tremper le bas du pot dans un bac rempli d’eau. Il faut attendre quelques heures pour que le substrat puisse absorber l’eau. Après cela, il ne reste plus qu’à retirer le pot du bac d’eau, tout en le laissant s’égoutter afin d’enlever l’excès d’eau.

Le nettoyage et la taille

Le nettoyage des succulentes est très facile, il faut tout simplement vaporiser un peu d’eau sur leurs feuilles et les essuyer après. S’il s’agit d’une plante grasse dotée de feuillages poilus, il faut utiliser un petit pinceau pour le brosser. Cela permet de retirer tous les résidus qui s’y seraient déposés.

En ce qui concerne la taille des plantes succulentes, il faut juste couper les branches trop envahissantes et celles qui sont mortes.

Pour ce qui est de l’engrais, les plantes succulentes n’en ont besoin qu’en période de floraison.

Le rempotage

Afin de favoriser leur croissance, les succulentes ont besoin de rempotage. Cette étape est nécessaire pour rafraîchir le substrat lorsqu’il est trop vieux ou lorsque le pot est devenu trop petit pour la plante.

Le pot doit être assez spacieux pour assurer la croissance des succulentes. Il doit également disposer d’ ouvertures en bas pour garantir l’écoulement de l’eau.

Lors du rempotage, il faut changer la terre, ôter les racines abîmées et les tailler.

Bon à savoir : les pots en terre cuite sont à privilégier, car ils ne retiennent pas l’humidité et sont poreux.