En automne, nombreuses sont les variétés de légumes que l’on peut cultiver dans son potager et parmi les plus appréciés, il y a les courges. En plus de décorer votre espace extérieur et de lui apporter un peu de couleurs, les courges contribuent également à faire votre bonheur culinaire. 

Quelle est la différence entre les courges, les citrouilles et les potirons ?

On a tendance à mélanger ces variétés de plant quand on n’a pas assez de notions dans le domaine. Pour faire simple, le terme courge est relatif à la famille des cucurbitacées. Il faut savoir que le potiron a une forme plus aplatie avec une couleur orange rougeâtre ou vert foncé. Il a une saveur plutôt sucrée. Quant à la citrouille, elle est ronde et sa couleur est orangée. Par rapport au potiron, sa chair est plus filandreuse. 

Quelle est la période idéale pour la culture ? 

Comme la courge a besoin de beaucoup de lumière et de soleil, il est préférable de la planter vers la fin du mois d’avril et le début de mai, car la courbe ne supporte pas le gel. Un semis en juin est également possible. Il faut également noter que les courges se récoltent vers l’automne avant l’apparition des premières gelées. 

Quel est l’emplacement idéal pour la plantation de la courge ?

Pour assurer la bonne croissance de vos courges, vous devez vous assurer qu’elles soient bien exposées au soleil. En effet, l’ombre ou la mi-ombre risque de ralentir considérablement leur croissance à cause de l’humidité. Il faut également savoir que la courge est un légume qui a besoin de beaucoup d’espace, car ses tiges peuvent s’étendre sur plusieurs mètres. En outre, il est conseillé de la cultiver à l’écart des autres légumes pour éviter qu’elle ne les envahisse trop. 

Comment prendre soin des courges ? 

Il faut veiller à ce que les courges ne pourrissent pas. Pour ce faire, vous pouvez utiliser la méthode du paillis, de la tuile ou de la pierre. Dans tous les cas, il faut veiller à ce que la ventilation soit optimale afin de favoriser leur croissance. Lors de la plantation de la courge, il faut éviter d’apporter trop d’engrais azotés à la terre. Par contre, il ne faut pas hésiter à utiliser du compost en abondance.