Comme pour tous les autres types de végétaux, les arbres fruitiers ont également besoin d’un entretien régulier. Découvrez quel geste il faut adopter pour aider vos arbres à s’épanouir et à se développer.

Les apports nutritifs
Lors de la plantation de votre arbre fruitier, vous devez vous assurer que le sol qui va l’accueillir dispose de tous les éléments nutritifs nécessaires à sa croissance. Pour ce faire, vous devez ajouter de l’engrais, notamment des engrais organiques comme le fumier ou bien le compost. Afin de s’assurer que votre arbre ne soit pas en carence, il est vivement recommandé de renouveler cet apport en engrais tous les 4 à 5 ans. Toutefois, même si ce type de fertilisation est efficace, il n’est pas pour autant suffisant. C’est pourquoi, si c’est possible, il faut ajouter régulièrement des éléments fertilisants minéraux et organiques à l’arbre.

L’arrosage
Il faut savoir que les arbres ont besoin de beaucoup d’eau. Comme l’eau qui se trouve dans le sol s’évapore très vite, il faut arroser régulièrement le dessous de votre arbre fruitier. Pour éviter la remontée d’eau, vous pouvez également disposer une couche de matériau protecteur comme le paillis par exemple. Cela permettra de faire barrage et de conserver l’eau dans le sol pour hydrater les racines. Vous pouvez aussi creuser des petites cuvettes aux pieds de vos arbres pour recueillir les eaux de pluie.

La taille et l’élagage
L’une des étapes les plus cruciales et les plus complexes dans l’entretien d’un arbre, c’est la taille. Au fil du temps, il arrive que les branches grandissent et atteignent une certaine longueur. Il faudra alors se débarrasser de certaines parties de l’arbre pour assurer son bien-être. La taille peut aussi être nécessaire pour des raisons de sécurité car les branches trop envahissantes peuvent causer des accidents. La taille de l’arbre est une opération très délicate. Il faut prendre en compte certains critères, surtout pour le pommier. La taille doit se faire entre les mois de novembre et février pour les arbres à pépins. Quant aux arbres à noyaux et les vignes, la taille est réalisée vers la fin de février au début du mois de mars. L’essentiel, c’est d’éviter de le faire pendant la période de gel.

Les travaux d’élagage concernent plutôt les arbres plus imposants. Dans tous les cas, sachez que les travaux peuvent être dangereux et nocifs pour les arbres si vous ne disposez pas des compétences requises. Par ailleurs, il est conseillé de demander l’intervention d’un paysagiste professionnel ou d’une entreprise spécialisée en travaux d’élagage.