Un jardin minéral s’apparente à une œuvre d’art. Il évoque une harmonie et dégage une touche de sérénité symbolisant l’équilibre entre la nature et l’homme. Il est d’ailleurs aménagé pour créer un espace de détente et de méditation. Contrairement à un jardin japonais, le jardin minéral est conçu pour être contemplé, mais pas vraiment pour s’y balader. La pelouse est donc éliminée pour faire place aux minéraux. Quoi qu’il en soit, chaque élément est choisi avec soin pour évoquer la simplicité même. Alors quels éléments y intégrer ? Comment entretenir un jardin minéral ? Découvrez les réponses dans cet article.

Quels sont les éléments qu’on peut y trouver ?

Le jardin minéral est un jardin à caractère minimaliste et sec. Le principe est de créer un espace semi-désertique avec des minéraux et des végétaux particuliers.

-Quels minéraux privilégier ?

Tous les minéraux sont permis dans un jardin minéral pourvu qu’ils s’harmonisent avec le reste du voisinage. Cependant, ce sont les galets et les graviers qui sont les plus populaires. Les premiers sont plus choisis pour leur esthétisme et parce qu’ils s’accordent plus facilement avec n’importe quel style local des pierres. D’autant plus que plusieurs sortes de plantes se plaisent en terrain pierreux ou rocailleux. En revanche, les graviers offrent une touche plus naturelle. De plus, ils sont disponibles en différentes couleurs (crème, beige, gris, etc.). Le sable trouve également sa place dans le concept. Il symbolise l’eau en formant des ondes à proximité des roches.

-Quels végétaux y intégrer ?

La plupart des plantes et des arbustes sont les bienvenus dans un jardin minéral. On peut y installer des arbustes fruitiers de petite taille, des plantes vivaces à feuillage décoratif, des plantes annuelles ou encore des palmiers nains. En outre, la lavande, le yucca et certaines graminées comme l’Erable du Japon peuvent y être intégrées. La diversification des végétaux est très importante dans un jardin minéral, car certains apportent la couleur et d’autres le parfum. Il y en a aussi qui apportent le mouvement, en particulier lorsqu’un vent léger effleure les feuillages, et d’autres qui jouent le rôle de couvre-sol. Quoi qu’il en soit, il est important de noter que les végétaux ne doivent pas dominer sur les minéraux dans un jardin minéral.

-Les éléments décoratifs

Le jardin minéral se distingue par son caractère simple et minimaliste. Il ne doit donc pas abriter beaucoup d’éléments à part les minéraux et les végétaux. Toutefois, on pourra y apporter une petite touche personnelle en y ajoutant quelques éléments décoratifs comme des pas, des bougies ou des lanternes en pierre. Ceux-ci offriront un aspect plus moderne à votre jardin minéral. En outre, comme l’endroit a pour vocation d’évoquer la détente et la méditation, il est donc possible d’y installer une petite terrasse. Le matériau à privilégier doit toutefois être le bois ou le minéral. En ce qui concerne la couleur, c’est le beige et le gris qui sont les plus conseillés.

Quid de l’entretien d’ un jardin minéral

Le jardin minéral est la meilleure solution pour les zones arides et pour les propriétaires qui souhaitent un jardin peu contraignant. En effet, les plantes couvre-sol et les graviers servent de paillage limitant les besoins en arrosage. De plus, les paillis de gravillons de couleur limitent les séances de désherbage, car ils empêchent le développement des adventices. Toutefois, les végétaux doivent être arrosés, notamment quand il fait trop chaud. Il est aussi indispensable de ratisser régulièrement les zones de graviers et de sable. Les branchages secs, les fleurs et feuilles fanées doivent aussi être éliminés. Et enfin, il faut tailler régulièrement les végétaux afin de ne pas désordonner le visuel.