Avoir un jardin, c’est le top ! C’est le rêve de plus d’un d’entre nous. Ce coin nature fait la joie des petits et le bonheur des grands. On y joue. On y lit un livre. On y fait le plein d’énergie après une rude journée. On y organise des soirées barbecue. On découvre le plaisir du jardinage. Bref, on y passe d’agréables moments qu’on soit seul, avec les enfants, en famille ou avec des amis.

L’avoir beau et soigneusement agrémenté tout au long de l’année est le défi pour tous ceux qui en disposent. Pour cela, il faut entreprendre régulièrement les travaux d’entretien tels que l’arrosage, la taille des haies et arbustes, la tonte du gazon, l’élagage, etc.

Bien sûr, les techniques de jardinage et les opérations varient en fonction du type de jardin et des espèces végétales qui le composent. D’autres sont réalisables par soi-même, tandis que certains demandent le savoir-faire d’un expert.

Il y a d’autres alternatives pour rendre le jardin joli et personnalisé. Il est tout-à-fait possible d’y installer une cabane, un abri de jardin ou même une piscine. Opter pour un mobilier de jardin charmant et moderne est aussi faisable.

Alors, pourquoi ne pas compléter ce joyau avec un autre atout majeur : une terrasse ?

La construction

La réalisation d’une terrasse se fait suivant des étapes bien précises. Il faudra bien étudier la faisabilité des travaux. À ce sujet, il est préférable de considérer tous les paramètres : l’ergonomie, la surface disponible, l’état du terrain, le type de terrasse souhaité, etc.

Il existe, en tout, 3 grands types de terrasse.

– le terrasse de plain-pied : construite directement sur le sol (à moins de 60 cm), sans auvent, sans pilotis.

– le terrasse sur pilotis ou suspendue : pour les terrains avec pente ou dénivellation.

– le terrasse sur étage : pour tout prolongement du toit, du balcon…

On peut l’avoir en bois, en béton, en pierre naturelle, en carrelage, etc. Le choix du matériau doit être bien pensé, afin de garantir la qualité, la durabilité et la résistance de la structure au soleil, au gel, à la pluie, etc.

Quelle que soit la nature du projet, il faut se renseigner sur les démarches administratives, les différentes formalités ainsi que les réglementations en vigueur. Selon le type de la construction, il faut demander un permis de construire auprès de la mairie. Ce cas concerne généralement les terrasses de plus de 60 cm de hauteur et de 20 mètres carrés de surface.

L’objectif est d’avoir une construction sûre, pérenne, conforme aux normes et réalisée en toute sécurité.

L’aménagement

Il est normal de vouloir profiter de la terrasse, d’avoir envie d’y être que ce soit le matin, le midi ou le soir, en été comme en hiver. Et c’est l’ultime objectif en créant ce genre d’espace à vivre. Que vous disposiez d’une petite, d’une moyenne ou d’une grande terrasse, il faut toujours miser sur un bel aménagement. C’est le secret du confort, du design et de la fonctionnalité de la terrasse.

Les éléments majoritairement privilégiés sont : le mobilier (en rotin, en PVC, en fer forgé, en plastique…), le canapé, le fauteuil, le transat, la table basse, le tapis d’extérieur, les lampadaires, les lanternes, les luminaires, les photophores en bambous, les pots de fleurs, les voiles d’ombrage, les décorations murales, les statues, etc.

Pour le style, le choix est très vaste : bohème, contemporain, estival, zen, design, chic, cosy, campagnard, exotique, scandinave, industriel…

Effectivement, tout dépend du goût, du look et des envies des propriétaires.

À noter que la décoration de la terrasse doit être en harmonie avec l’ensemble du décor du jardin.

Autant se faire plaisir et faire parler l’imagination !