Avec l’évolution de la technologie, de plus en plus d’engins et d’équipements voient le jour dans le secteur du jardinage. Certains d’entre eux sont indispensables pour labourer la terre et pour planter des végétaux et des fleurs avec rapidité et sans grand effort. C’est le cas du motoculteur. Cette machine est une excellente alternative aux bêches et aux binettes. Elle permet de réaliser des travaux agricoles avec rapidité et efficacité. Mais encore faut-il bien choisir le modèle de motoculteur. Justement, cet article vous apportera plus de précisions et de détails sur le fonctionnement et les critères de choix des motoculteurs.

Fonctionnement d’un motoculteur

Cet engin agricole est utilisé pour des travaux horticoles, arboricoles mais également dans le domaine du jardinage. Il est muni d’un moteur thermique, d’un essieu unique, de deux mancherons et d’une prise de force permettant de contrôler des outils tractés ou portés. Les agriculteurs utilisent ce matériel de motoculture pour :

  • Préparer le terrain aux semis ;
  • Décompacter le sol ;
  • Sarcler, biner, butter et aérer la terre ;
  • Limiter la repousse de mauvaises herbes.

Cette machine est assez similaire à la motobineuse. La principale différence entre ses 2 appareils se situe dans leur mode de déplacement et leur puissance. En effet, les motoculteurs se déplacent grâce à des roues tandis que les motobineuses avancent à l’aide de fraises. Par ailleurs, les motoculteurs ont un moteur plus gros et plus puissant que les motobineuses. C’est la raison pour laquelle ils sont réservés à des usages professionnels. Il convient aussi de préciser que les motoculteurs prennent plus d’espace que les motobineuses.

Les critères de choix d’un motoculteur

Pour choisir un motoculteur, il faut se baser sur plusieurs critères dont les plus importants sont :

– Le nombre de fraises

Plus il y a de fraises, plus le motoculteur est performant. À titre de comparaison, un motoculteur équipé de 2 fraises ne pourra faire retourner qu’une bande de 16 cm, alors qu’un autre modèle muni de 6 fraises pourra en faire retourner 80 cm en un seul passage. En conclusion, lorsque vous achèterez un motoculteur, observez bien le nombre de fraises.

– La marche arrière

Ce ne sont pas tous les motoculteurs qui ont une fonctionnalité marche arrière. Souvent négligée, cette option est pourtant très pratique pour faire des demi-tours et des blocages.

– La motorisation

Si vous voulez acquérir un motoculteur durable, optez pour les modèles de marques reconnues comme Honda. La puissance dépend de l’usage que vous envisagez. Les engins agricoles qui délivrent une puissance de 5 ch conviennent parfaitement à des labours superficiels. Bon nombre de particuliers utilisent ces modèles pour travailler les potagers de 1000 m2. Si vous avez une plus grande pépinière, optez pour un motoculteur de 7 ch. Aussi, privilégiez les moteurs 4 temps au profit des moteurs 2 temps. Pensez également à acheter un modèle avec une grosse cylindrée et ayant une vitesse de rotation de 200 tours/mn pour obtenir un bon émiettement.

– Les disques protège-plantes

Pour faire un investissement avantageux, achetez un motoculteur pourvu de disques protège-plantes. En cas de fausses manœuvres, ces dispositifs protègent les végétaux, les massifs et les bordures.

– Les raisses arrière

Les motoculteurs munis d’un volet arrière permettent une bonne qualité de finition que les motoculteurs standards. De plus, ces modèles vous protégeront contre les projections de roches, de cailloux et de débris.

Pour obtenir plus d’informations et des conseils sur le choix d’un motoculteur, sollicitez les avis d’un technicien expérimenté ou d’une société spécialisé en vente de machines agricoles comme les magasins Darefeuille Motoculture, situés à Trélissac et à Marsac-sur-l’Isle.