Pour que les arbres puissent rester en bonne santé, il est important d’en prendre bien soin. Pour cela, il est conseillé de passer par l’opération d’élagage. Celle-ci consiste à couper les branches malades, brisées ou mortes. Ce genre de travaux contribue à la croissance, à la pérennité des arbres, ainsi qu’à l’esthétique des végétaux. Il existe différentes techniques d’élagage qui varient selon l’âge et l’espèce de l’arbre.

L’écimage

Lorsqu’un arbre atteint une certaine hauteur, il peut devenir dangereux pour les hommes et les infrastructures environnantes. Ainsi, la solution prise pour remédier à cela est l’écimage, connue également sous le nom d’étêtage. C’est une technique qui a pour but de couper la cime (la tête de l’arbre) afin de maîtriser sa hauteur et de réduire sa prise au vent. Elle se pratique surtout au niveau des conifères pour pouvoir redonner une allure conique. À cet effet, le taillage doit d’abord se faire depuis la partie haute de l’arbre. La dimension à couper équivaut au tiers de la hauteur du tronc. À savoir que l’écimage touche à la structure de l’arbre. Il est ainsi déconseillé de réaliser cette technique trop fréquemment ou n’importe comment pour ne pas tuer l’arbre. Elle peut se faire tous les cinq ans, entre le mois de juin et décembre.

La technique d’élagage douce

Cette technique, connue également sous l’appellation « taille douce », est réalisée pour préserver la dimension d’un arbre. Les travaux consistent à couper uniquement les branches qui ne dépassent pas 5 cm de diamètre, et ce, de manière douce et régulière afin de favoriser leur cicatrisation. À noter que la technique ne vise pas à couper les branches malades, brisées ou mortes, mais seulement celles qui n’ébranlent pas les 5 cm. Il est à savoir que contrairement à l’écimage, la taille douce peut être effectuée toute l’année pour permettre à l’arbre de garder sa silhouette et d’avoir une longue durée de vie. Avec cette technique d’élagage douce, la dimension de l’arbre restera toujours au niveau requis.

La technique d’élagage en marotte

La technique d’élagage en marotte ou encore « taille pluriannuelle » consiste à limiter le développement de l’arbre tout en permettant une pousse rapide des rejets. Il s’agit d’une opération réservée qu’aux saules, tilleuls, platanes, mûriers, charmes et érables. En effet, elle ne convient pas à toutes les essences. Sa réalisation se fait en coupant les rameaux qui se trouvent au ras de la marotte, en veillant à maintenir la forme de l’arbre. Il est à noter que la marotte est une sorte de boule située au bout d’une branche créée par l’accumulation des bourrelets cicatriciels à la suite de plusieurs tailles de rejets. Il ne faut surtout pas la couper pour ne pas affaiblir l’arbre car sa cicatrisation de celle-ci pourrait ne jamais avoir lieu.

La technique d’élagage sévère

L’élagage sévère est une technique qui vise à modifier la structure de l’arbre, et ce, de manière radicale. Ainsi, il est déconseillé de réaliser cette technique sur des arbres adultes ni sur des branches d’un diamètre important. En effet, la cicatrisation peut durer longtemps et cela pourrait engendrer la formation de moisissures ou de champignons au niveau de la plaie. Notons aussi que la réduction de l’arbre ne doit pas dépasser 30% du volume de sa couronne. Il est également à éviter d’enlever trop de feuillage.

Passer par des élagueurs professionnels

Pour des travaux d’élagage, il est indispensable de solliciter des élagueurs professionnels. Ce sont les seuls aptes à effectuer parfaitement toutes les techniques adaptées à chaque type de végétaux. Avec un solide bagage professionnel en travaux de taille et soin des arbres, Nicolas Conte et toute son équipe pourront apporter des solutions pratiques pour l’embellissement de votre jardin. Leur travail consiste à tailler les arbres de manière à favoriser leur croissance ou à limiter leur développement pour un besoin sécuritaire ou esthétique. Comptez sur leur savoir-faire pour vos travaux d’élagage à Allauch.